Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 23 mai 2018

Les failles du CloudAct

En décembre 2017, Amazon AWS annonçait l’ouverture - promise de longue date - de sa “région de Paris” s’appuyant sur 3 centres de données. En Mars 2018, Microsoft suivait, ouvrant deux nouvelles régions Azure en France, à Paris et à Marseille. Leur objectif, au delà des besoins techniques de latence et de haute-disponibilité (assurés pour la très grande majorité de leurs clients par leurs régions européennes), était d’offrir aux entreprises françaises la possibilité d’héberger leurs données sur le territoire national, nouvelle gouvernance oblige, selon le mot d’ordre de la Souveraineté numérique.

(source)

Lire la suite...

lundi 21 mai 2018

Opex Tacaud

Alors que nous fêtons ces jours-ci le 40ème anniversaire de l'opération Bonite à Kolwezi, il faut également signalé cette histoire de l’opération Tacaud au Tchad (commencée en février 1978, soit trois mois avant Bonite), rédigée par un des plus fidèles lecteurs de La Vigie, Yves Cadiou. Écrit en 2007, il n'est publié que cette année par un éditeur suisse qu'on encouragera.

Lien vers le livre : Opex Tacaud

Voir aussi le site avec tout un tas de ressources (cartes, photos, ...) : le site Tacaud

Lire la suite...

samedi 19 mai 2018

Bug Bounty et Transformation digitale

J'ai rencontré l'autre jour Guillaume Vassault-Houlière, patron de Yes We hack (site), et j'en suis sorti enthousiaste. Voici en effet une société française de Bug bounty. Selon Wikipedia : "Un bug bounty est un programme proposé par de nombreux sites web et développeurs de logiciel qui permet à des personnes de recevoir reconnaissance et compensation après avoir reporté des bugs, surtout ceux concernant des exploits et des vulnérabilités. Ces programmes permettent aux développeurs de découvrir et de corriger des bugs avant que le grand public en soit informé, évitant ainsi des abus".

Yes_we_Hack.jpg

Cliquez pour lire la suite

Lire la suite...

dimanche 13 mai 2018

Cyberconflit et guerre informationnelle

Brunot Racouchot, directeur du cabinet Comes, publie tous les mois une lettre sur l'influence, intitulée Communication et influence (voir site). En six pages, elle interroge un expert pendant deux pages et ajoute des extraits significatifs de ses écrits. Bruno Racouchot m'a interrogé pour ce dernier numéro, à la suite de noms prestigieux comme Philippe Bilger, Rony Brauman, Bernard Carayon, Gérard Chaliand, Dominique David, Michel Foucher, Jean-François Gayraud, Hervé Juvin, Gille Lipovetsky ou Hubert Védrine.

Image_COmm___Influence_92.jpg

Je suis donc très honoré de ce numéro que vous pouvez télécharger entièrement ici. Mais voici déjà l'interview proprement dit, où j'essaie de décrire les liens très profonds entre la cyberconflictualité et la guerre économique, l’information n'était qu'en apparence le carburant de ces oppositions beaucoup plus profondes.

Lire la suite...

samedi 12 mai 2018

Jurong Island (Th. Berlanda)

Voici un livre plaisant et plus fin qu'un simple polar d'espionnage. Donnons en d'abord l'argument : un cartel de firmes multinationales extrêmement puissantes prend peu à peu le contrôle des organes politiques des États de la planète. Disposant de capacités illimitées, il lance une cyber agression d'ampleur sur la France (blocages des feux rouges et des centrales électriques). L'héroïne, Justine Barcella, est tirée de sa retraite toscane par un micro réseau de résistants conscients et au terme d'un périple aventureux, atteint le cœur informatique de l’organisation basé sur l'ile de Jurong, île artificielle au sud de Singapour.

source

Lire la suite...

jeudi 10 mai 2018

L’Internet des objets : Enjeux de sécurité et de défense

Je participerai à la prochaine journée d'étude organisée par la FRS sur l'Internet des objets. Elle aura lieu le 15 mai après-midi à la BNF. Entre autres intervenants : N. Mazzucchi, Gal Watin-Augouard, K. Salamatian, F-B. Huyghe, E. Freyssinet, pour ceux que je connais, etc...

Détails et inscription ici.

O. Kempf

jeudi 3 mai 2018

Sur RTS pour évoquer la France et ses outre-mers (+ fichier audio MAJ)

Je serai demain vendredi 4 mai sur la Radio Télévision Suisse à 8h10 dans l'émission "Tout un monde", d'Eric Guevara-Frey pour évoquer la France et ses outremers.

Nouvelle Calédonie bien sûr, compte-tenu du voyage du président mais aussi du référendum à venir (voir l'article de La Vigie sur le sujet), mais aussi Mayotte (autre article) et les autres DOM COM.

Et voici le fichier de 9 mn ! merci la RTS !

O. Kempf

mercredi 2 mai 2018

IA et cyber

Cyber et Intelligence artificielle ...

source

Le sujet émerge à peine. Tout juste lit-on partout que l'IA est un enjeu de souveraineté (j'y reviens dans un prochain article dont je vous reparlerai à sa parution) : mais ensuite ?

C'est pourquoi, sous la houlette de mon compère Thierry Berthier (blog cyberland), j'ai participé avec quelques autres à la première réunion du groupe Cybersécurité du hub France IA.

Beaucoup de choses intéressantes pour un beau programme de travail, sur lequel je reviendrai. Mais déjà, notons deux approches : ce que change l'IA à la cybersécurité, mais aussi quelle cybersécurité de l'IA ?

La forme des chiasmes n'est pas qu'une figure de style. Cela permet déjà de poser deux bonnes questions. Et bien formuler les questions, c'est déjà trouver une partie de la réponse.

O. Kempf

samedi 28 avril 2018

Kodak et le numérique : naufrage puis renaissance ?

Tout le monde connaît Kodak, marque culte mais désuète, puisque plus personne n'achète de pellicules, sauf les afficionados de l'argentique.

Et tout le monde sait que Kodak a disparu (ou presque) parce qu'elle n'a pas su prendre le tournant du numérique. Est-ce tout ce qu'on peut en dire ? Non, car il y a pas mal de chose à ajouter, non seulement sur le naufrage mais aussi sur l'éventuelle renaissance, puisque Kodak revient d'actualité.

Lire la suite...

mardi 24 avril 2018

Opération.... Hamilton ?

Dans le ramdam des propagandes qu'on nous a servi au moment des frappes, tout le monde s'empoignait à savoir s'il y avait vraiment du chimique, si c'était légal, s'il fallait punir, si cela aidait les Syriens et autres choses tellement passionnantes que les convaincus (en un seul mot) de tout bord ne s'étonnaient plus de rien, tout occupés qu'ils étaient à témoigner de leur conviction à la face de la terre. Ce fut une période pénible, avouons le. Du coup, personne ne s'est interrogé sur la raison du nom choisi pour l'opération française : Hamilton ?

source

Lire la suite...

mercredi 18 avril 2018

Deux articles dans Limes sur la France

Quand Lucio Caracciolo, le directeur de Limes, m'appelle au cours des vacances de Noel pour me parler de son projet de numéro spécial sur la France (passionnant sommaire ici), une longue conversation s'engage : il y a matière à trois ou quatre articles tant le sujet est passionnant ou, plus exactement, tant le regard d'un Italien sur notre géopolitique soulève énormément d'idées nouvelles.

Limes_04_2018.jpg

Finalement, je lui propose deux articles : un sur le nucléaire, l'autre sur le débat stratégique. Voici ci-dessous les introductions en français et les résumés en italien.

Lire la suite...

vendredi 13 avril 2018

La vie du colonel Lawrence (B. Liddel Hart)

Voici un livre qui suscite immédiatement la curiosité : parce qu’il parle d’Arabie, parce qu’il évoque le grand Lawrence que chacun ne connaît que par le film éponyme ou par les Sept piliers de la sagesse, enfin parce que la biographie est écrite par le capitaine Basil Liddell Hart, fameux stratégiste anglais. Autant de facteurs qui incitent à ouvrir le livre : on commence à le feuilleter et on tombe littéralement dedans.

Lire la suite...

samedi 7 avril 2018

Fake news, la grande peur (F-B. Huyghe)

Voici un petit ouvrage (150 pages) qui se lit très vite et met les points sur les i à propos d'un sujet qui ne cesse d'agiter les médias, celui des fake news.

fake_news_FBH.jpg

Chacun sait bien que les faussaires, c'est l'autre. Voici au fond ce que montre l'auteur, pointant l'imprécision de la notion. Il remonte aux sources intellectuelles (l'influence de la French Theory et des déconstructeurs) de ce qui va bientôt être nommé "post-vérité".

Lire la suite...

mercredi 28 mars 2018

Entretien RFI sur l'expulsion de diplomates Russes par l'OTAN

Ci-dessous, l'extrait mp3 de mon commentaire (diffusé dans les journaux du matin de RFI) sur l'expulsion d'une dizaine de diplomates russes par l'Alliance Atlantique.

source

Olivier Kempf

samedi 24 mars 2018

Les relations entre l'Allemagne et les Etats-Unis (Festival de Géopolitique)

Je vous l'avais signalé (ici), j'ai participé la semaine dernière au 10ème festival de Géopolitique de Grenoble. Les organisateurs ont enregistré la conférence et mis en forme, la voici prête à être visionnée, 1heure (et 6 secondes) sur l'Allemagne et ses raports avec les Etats-Unis.

La vidéo de la conférence

O. Kempf

mardi 13 mars 2018

Relations USA - Allemagne : tensions sur l'OTAN

J'ai le grand plaisir de revenir cette année au Festival de Géopolitique de Grenoble. Son thème : "Un 21ème siècle américain ?" IL commence mercredi 14 mars jusqu'à ce weekend.

Programme

J'y serai dès vendredi soir et interviendrai samedi matin (dès 9h00) sur le sujet des relations entre Etats-Unis et Allemagne. Déjà beaucoup d'inscrits me dit l'organisateur : je laisserai donc une grande place aux questions que je devine nombreuses ! A vous y rencontrer avec plaisir.

O. Kempf

lundi 12 mars 2018

Robots tueurs ; Que seront les soldats de demain ? (B. Erbland)

Le CBA Brice Erbland s'était taillé un petit nom à la suite d'un livre de témoignage de pilote d'hélicoptère en opérations. IL a poursuivi son travail en rejoignant l'Ecole de Guerre où il a conduit une belle étude sur l'éthique des robots armés. Il en a tiré un livre dont Victor Fèvre nous donne la fiche de lecture. Merci à lui. OK

Lire la suite...

vendredi 2 mars 2018

DigitalPolis : la ville face au numérique (publication)

Il y a deux ou trois ans, j'avais participé à un colloque sur la ville connectée où nous étions intervenus, avec Thierry Berthier. Notre sujet : Ville connectée, données massives et algorithmes prédictifs. Notre communication s'articulait ainsi :

  • La ville, lieu de la transformation cyber
  • Des acteurs urbains fort divers
  • Projection, ubiquité et consentement algorithmique au sein de la ville intelligente
  • Les limites des algorithmes prédictifs sur le hasard « sauvage »

Comme d'habitude dans nos articles avec Thierry, un bon mélange de science po et de mathématiques.

Les actes en sont publiés en mars prochain : Biase, A., Ottaviano, N., Zaza, O. (dir.), (2018), Digital Polis. La ville face au numérique : enjeux urbains conjugués au futur, Paris : L’œil d'or (collection critiques & cités).

DigitalPolis.jpg

Voici ce qu'en dit l'introduction (je m'excuse, je ne suis pour rien dans cette rédaction de géographe scientifique mais je trouve intéressant la façon dont ils décrivent notre travail) :

"L’article d’Olivier Kempf et Thierry Berthier propose une lecture de la notion de réseau qui rejoint celle d’hétérotopie gestionnarisée sur plusieurs plans. Issue de la discipline des mathématiques, leur réflexion porte sur la notion d’algorithme régissant le cyberespace et ses effets sur la projection du fonctionnement urbain. La ville est envisagée comme un système cybernétique avec une réticulation à deux échelles : interne (fonctionnement inhérent) et externe (connexion à l’environnement physique et aux autres systèmes urbains). Faisant partie d’un réseau global de ville, la ville est un nœud de réseaux de toutes sortes. Vision fractale, les réseaux y sont à la fois concentrés et distribués, ce qui permet une utilisation intensive et extensive de l’espace. Ainsi, l’hétérotopie gestionnarisée se met en acte par les acteurs qui possèdent tous une projection algorithmique. Le cyberespace, artefact technique et social, influe sur le fonctionnement des villes. Ces doubles numériques des acteurs urbains sont exposés de manière systémique. Mais ces calculs algorithmiques sont mis à l’épreuve de la mesure du degré de liberté algorithmique ressenti par les usagers d’une ville intelligente. Dans une perspective d’efficience, l’accroissement de la prospérité de la ville intelligente est corrélé au niveau d’ubiquité et à ce consentement algorithmique ressenti. Modélisant des phénomènes actuels, les projections étudiées peuvent devenir prédictives. Mouvement cybernétique, des boucles rétroactives apparaissent entre espace urbain et usager et tendent à réduire la part d’aléatoire dans le fonctionnement urbain. Pour autant, l’article conclut sur l’existence de « cygnes noirs », ces hasards sauvages, qui résistent aux prédictions algorithmiques. "

O. Kempf

mercredi 28 février 2018

Les Tragiques, leçon huguenote (Thomas Flichy de La Neuville)

Relire les anciens, notamment ceux du XVII° siècle. Voici une gourmandise réservée au lettrés mais qui peut intéresser l'officier et le stratégiste. C'est ce que nous propose Thomas Flichy de La Neuville avec sa lecture des Tragiques, d'Agrippa d'Aubigné.

Agrippa_d_Aubigne.jpg

Lire la suite...

jeudi 22 février 2018

Prise de conscience

Je prend soudain conscience que le camp du bien a sincèrement le sentiment, que dis-je, la conviction, qu'il défend la liberté. Toutes les libertés. Politiques, économiques, sociales, sociétales (mot qu'il a d'ailleurs inventé, pour contrer ce social qui sonne tellement "de classe").

Ce qui explique son désarroi puisque certains des bénéficiaires du bien, y compris ses peuples, ne partagent plus cette "vision" du monde.

Que beaucoup veulent de la justice - ce qui n'est pas la même chose. Que d'autres encore (ces catégories sont poreuses) préfèrent un peu plus de communauté (pour ne pas dire fraternité) à cette liberté parfois si menaçante.

Mais ça, le camp du Bien ne le saisit pas. Je ne suis d'ailleurs pas sûr de très bien le saisir mais au moins, je n'ai pas cette sublime assurance du "Bien". Même si l'on sent que le camp du Bien est désorienté par la montée justement de ces défis, qui ne sont pas simplement, malgré qu'il en ait, le camp du Mal.

O. Kempf

- page 1 de 109